Présentation

 

 

Tout d'abord, il faut savoir que l'on dit d'une personne qu'elle est droitière lorsque celle-ci effectue les tâches de la vie quotidienne ainsi que le choix de ses actions avec sa main droite (main de prédilection) comme pour écrire, cuisiner ou se maquiller.

On dira, dans le cas contraire, qu'une personne est gauchère lorsqu'elle montre clairement une préférence pour sa main gauche afin d'effectuer des tâches courantes comme se brosser les cheveux, écrire ou encore changer les chaînes de la télévision. De plus on désigne comme gauchère une personne dont l'ensemble de la motricité est supérieure lorsqu'elle utilise ses organes moteurs ou sensoriels gauches.

 

 

Nous savons que les gauchers ne réprésentent qu'une infime partie de la population mondiale à savoir 10 à 15 %. En effet, les gauchers ont toujours été en minorité quelques soient les populations, les cultures ou les époques. Et d'une société à l'autre, on retrouve la même proportion.

Cependant, on observe depuis quelques années une augmentation du nombre de gauchers car ceux-ci ne sont plus contrariés comme dans les décénnies, les générations précédentes.

 

Le mot gauche est la traduction du mot latin "sinister" ayant donné le mot français sinistre, donnant ainsi une connotation négative au mot gaucher. En outre, les gauchers étaient considérés comme diaboliques et la main gauche faible et maladroite alors que la main droite, forte et habile. On dira aussi d'une personne habile qu'elle est adroite mais dans le cas contraire qu'elle est maladroite ou gauche de manière.

 

Ainsi dans n'importe quelle civilisation et depuis de nombreuses années, un certain nombre d'expressions basées sur la latéralisation du corps définissent les humeurs d'une personne; et souvent le côté gauche se voit attribuer des qualités négatives telles que "se lever du pied gauche" pour signifier la mauvaise humeur ou "avoir deux mains gauches" pour signifier la maladresse.

 

Enfin nous pouvons affirmer que l'être gaucher a toujours été mis à l'écart et doit en permanence s'adapter à un monde qui ne lui correspond pas au contraire du droitier, constamment mis sur un piédestal. Toutefois, on peut dire qu'aujourd'hui les préjugés ont tout de même changé avec les moeurs.

 

Pourtant, il semblerait que les gauchers soient plus aptes à développer des capacités différentes aux droitiers et c'est ce que nous essaierons de démontrer ou de contrer au travers de ce TPE.

 

Les capacités différentes de l'être gaucher sont-elles innées ou liées à son adaptation ?

 

Au travers de ce TPE, nous nous concentrerons tout d'abord sur la vision des gauchers donnée dans la société et les préjugés qu'on leur attribue, dans le but de les comprendre. Ensuite nous rencontrerons des spécialistes afin qu'ils nous guident dans la conception de notre travail. Nous étudierons également les multiples aspects scientifiques que propose le sujet ainsi que l'IRM et son concept. Puis nous nous intéresserons à divers aspects de la vie quotidienne du gaucher et aux problèmes qu'il peut rencontrer pour comprendre comment il s'adapte à celle-ci.